Tops & Flops

Tops & Flops Février 2019

Un looooong article ce mois-ci, avec un peu de tout : beauté, films, séries, musique, spectacle et livre, il y en aura pour tous les goûts !

Beauté : Le mascara Big Lash de chez Lily Lolo

Je commence cette série de tops avec ce mascara bio de la marque naturelle Lily Lolo, noté 100/100 Excellent par Yuka ! Au départ je ne pensais pas être très fan de la brosse en sablier, mais finalement je trouve qu’elle attrape très bien tous les cils. Ce mascara a un effet de dingue sur mes tous petits cils qui paraissent gigantesques ! Je trouve rarement un mascara ayant un effet waouh, celui-ci a donc toutes les caractéristiques pour devenir « LE » mascara : entièrement naturel, hyper efficace, et prix tout à fait abordable puisqu’il coûte 16,90€, soit le prix d’un mascara en grande surface. Si vous vous demandez où trouver cette merveille, je l’ai pour ma part acheté dans un magasin Mademoiselle Bio, mais vous pouvez également le trouver sur de nombreux sites de cosmétiques.

Beauté : Le lait végétal neutre bio Aroma Zone

J’ai refait le plein chez Aroma Zone juste avant les vacances de Noël, et je suis tombée sur le lait végétal neutre bio que je n’avais jamais vu auparavant (il faut dire que cela faisait un an pile poil que je n’avais pas été chez Aroma Zone). J’ai longuement hésité, je l’ai mis dans mon panier puis retiré plusieurs fois, et je ne l’ai finalement pas pris. Ayant trouvé le combo parfait pour le visage avec une pompe d’aloe vera et deux gouttes d’huile de jojoba, je voulais essayer ce même combo, peut-être dans des proportions différentes, pour le corps. Finalement, si la peau de mon visage est autant déshydratée que sèche, cela ne semble pas être le cas pour la peau de mes jambes qui est beaucoup plus sèche que déshydratée. Aussi, le combo aloe vera et huile végétale (j’ai essayé l’huile de jojoba mais également l’huile d’avocat beaucoup plus riche) n’a pas du tout été efficace. Je suis donc retournée chez Aroma Zone, pour essayer le lait végétal neutre bio : à base d’huile de coco, de beurre de karité, de beurre de cacao et d’aloe vera, il semblait beaucoup riche et promettait donc d’être plus efficace. Je ne suis pas déçue, ce lait est parfait pour ma peau très sèche, et si ce lait est parfait en plein hiver alors qu’il neige, c’est qu’il sera efficace en toutes saisons ! En plus de son efficacité, ce lait ne sent rien, ou plutôt il sent la crème neutre, ce que j’apprécie particulièrement, moi qui déteste les cosmétiques qui sentent des odeurs. Ce lait n’existe qu’en deux contenances : 200ml ou 1L. J’ai commencé par le 200ml qui m’a duré environ 2 mois à raison d’une utilisation par jour sur le corps entier, et je suis maintenant passée au format 1L.

Musique : L’album Baia, par Pongo

Hé oui, encore de l’afrobeat ! Je ne me lasse pas de ce style qui mêle musique africaine et electro, ce qui me donne la pêche dans le métro les jours de grisaille.

Baia, ce mini album de 5 titres de Pongo, alterne rythmes effrénés et chansons plus calmes mais tout de même entraînantes. Je l’écoute en boucle depuis plusieurs semaines !

Films : Dragons 1, 2 et 3

J’ai découvert Dragons 1 cet été avec mon neveu et je suis devenue hypra fan de Krokmou ce petit dragon noir trop mignon aux allures de félin 😍

Dans Dragons 1, l’histoire se passe dans un village viking régulièrement attaqué par des dragons de toutes sortes qui viennent piller les réserves de nourriture. Harold, le fils du chef du village, adolescent gringalet et maladroit, rêve d’impressionner son village en tuant un dragon. Il arrive à en capturer un, une Furie Nocturne, un dragon très dangereux que personne n’a jamais vu, mais une fois devant le dragon, impossible pour lui de s’en prendre à un être vivant. A la place, il le soigne et le nourrit, le baptise Krokmou, et finit petit à petit par l’apprivoiser …

Cette jolie histoire d’amitié est adorable et émouvante, les personnages sont très attachants, les humains comme les dragons !

Dans Dragons 2, les humains et les dragons vivent désormais en harmonie, jusqu’à ce qu’Harold et ses amis découvrent l’existence d’un voleur de dragons qui arrive à les contrôler. Son but est d’établir une armée de dragons qui lui permettra d’asseoir son pouvoir et le protégera des humains et des autres dragons. Harold se met alors en tête de convaincre ce voleur de libérer son armée de dragons et de venir vivre en harmonie avec eux …

Ce deuxième volet (dont le visuel et les bruitages sont très très fortement inspirés de Star Wars !) s’adresse je pense à un public un peu moins jeune que le 1. Les combats de dragons et la méchanceté du méchant rendent ce volet beaucoup plus dramatique que le premier.

Dans Dragons 3, l’harmonie entre les humains et les dragons est revenue mais une fois encore de manière temporaire, puisqu’un nouveau voleur de dragons, obsédé par les Furies Nocturnes, s’est lancé aux trousses de Krokmou. Harold décide alors de partir à la recherche du « monde caché », un monde inconnu des humains où les dragons pourront enfin vivre sans être pourchassés. En chemin, ils rencontrent une femelle Furie Nocturne, alors que tout le monde pensait que Krokmou était le dernier de son espèce …

Ce troisième volet est sorti au cinéma début février, je ne pense donc malheureusement pas qu’il soit encore à l’affiche … Le film est beaucoup plus drôle que les deux autres, mais également très chargé en émotions. J’ai en tout cas passé un super moment au cinéma, j’ai vu les deux autres en DVD, et j’avoue que les vols de dragon sur grand écran sont assez chouettes !

Série : 13 reasons why, Saison 2 (Netflix)

Cette série présente des scènes de violence et est classée 16 ans et plus par Netflix.

Je vous avais parlé de la saison 1 le mois précédent, qui n’était ni un top ni un flop, j’étais assez mitigée … Pour cette deuxième saison, je ne suis plus mitigée du tout, pour moi c’est un énorme flop … Dans cette saison, on suit le procès que les parents de Hannah intentent au lycée pour non assistance à personne en danger. A chaque épisode, un protagoniste vient témoigner et donner sa version des faits, sauf que … chaque version apporte de nouveaux éléments qui n’étaient pas dans la première saison, et qui viennent s’ajouter comme un cheveu sur la soupe à l’histoire de la saison 1. Ces éléments n’ont aucun sens et ne s’intègrent pas du tout à l’histoire initiale. Je ne sais pas si c’est le cas, mais j’ai le sentiment que la deuxième saison n’était pas prévue et a été ajoutée à la va-vite suite au succès de la première … Le dernier épisode se termine sur un scène de torture d’une extrême violence qui n’a absolument rien à voir avec le reste de la série, et qui m’a traumatisée ! Néanmoins, la toute dernière scène ouvre des perspectives sur une autre forme de mal-être, qui je l’espère sera mieux exploitée si il y a une troisième saison.

Série : Les Médicis, Saison 2 (SFR Play)

Cette série n’est pas la série du siècle, mais je l’ai trouvée très agréable à regarder. Pour cette saison 2, on suit Laurent de Médicis, dit Laurent le Magnifique, petit-fils de Cosme, le héros de la saison 1. Cette saison est axée sur la guerre de pouvoir entre deux ennemis jurés, la banque des Médicis et la banque des Pazzi : intrigues politiques, stratégies militaires, histoires d’amour, l’Histoire est bien évidemment romancée à l’extrême, mais la série est bien filmée et est visuellement très belle. Attention ne faites pas comme moi si vous ne connaissez pas la biographie des personnages et que vous ne voulez pas vous spoiler, n’allez pas lire leur page Wikipedia !

Les stickers de La Boutique de Margaux

J’aime beaucoup encourager les youtubeurs-euses / bloggeurs-euses / créateurs-trices lorsque ceux que je suis sortent leur propre gamme de produits. Margaux de la chaîne Les astuces de Margaux, dont je regarde principalement les vidéos bullet journal, a ouvert il y a quelques mois une boutique en ligne où elle propose des stickers en papier, entièrement dessinés, imprimés et découpés par elle. Pour le mois de février, elle a sorti une gamme de stickers « Lampions de Nouvel an chinois », qui allaient parfaitement avec le thème que j’avais choisi : les lampions de Hoi An (si vous avez loupé mes articles sur mon périple au Vietnam de cet hiver, c’est par ici). Je lui ai donc pris une planche de stickers lampions, ainsi qu’une planche de stickers de Noël, je m’y prends un poil en avance, mais c’était l’occasion ! La grande particularité de ces stickers est qu’ils sont en papier, ce qui est vraiment génial ! Ils se fondent beaucoup mieux sur une page en papier puisqu’il s’agit de la même matière et de plus, on peut écrire dessus et donc intégrer parfaitement le stickers dans un dessin, très pratique dans un bullet !

Spectacle : The fashion freak show de Jean-Paul Gaultier aux Folies Bergères

Ce spectacle un peu barré de Jean-Paul Gaultier raconte les grandes étapes de sa vie, de son enfance jusqu’à aujourd’hui, en passant par la création du soutien-gorge conique et une reconstitution de ses défilés marquants. Beaucoup de fesses (le dos des créations de JPG ne contient pas beaucoup de tissu !) et beaucoup de marinières dans ce spectacle multi-disciplines : danse (chorégraphies de Marion Motin), chant live, images d’archives des défilés, clips de ses amis, on ne sait plus où regarder ! J’ai passé un très bon moment devant ce spectacle un peu fou, avec lequel JPG réalise un rêve d’enfant : produire une revue aux Folies Bergères 😃

Livre : Sodome et Gomorrhe de Marcel Proust

Changeons complètement de style avec le quatrième volet de la saga A la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Comme le titre le suggère, ce livre traite de l’homosexualité, masculine et féminine. Pour rappel, la saga A la recherche du temps perdu est une série de 7 romans narrés à la première personne, et si ces romans ne sont pas autobiographiques, ils sont tout de même très largement inspirés de la vie de Marcel Proust. Marcel Proust était lui-même homosexuel, et si l’on ne le savait pas avant de démarrer ce roman, on le comprend très vite. Certaines descriptions sont écrites avec de tels détails et une telle émotion, que je ne peux pas croire que ces éléments aient été inventés de toutes pièces. Le narrateur n’est pourtant pas homosexuel, mais il découvre par hasard la relation de deux de ses compagnons de salon, ainsi que le passé sulfureux et lesbien de sa compagne. Comme d’habitude avec Proust, pas beaucoup d’action, mais une narration et une beauté d’écriture incomparables.

Musique : Perpetual motion people par Ezra Furman

Je vous ai déjà parlé de Ezra Furman dans un précédent tops & flops qui doit remonter à pas mal de temps ! J’avais sélectionné l’album Perpetual motion people dans les albums à écouter, mais je n’avais pas encore pris le temps de le faire. J’adooooooooore cet album, un rock un peu rétro, très Bowie-friendly, des cuivres, du son saturé, du rock énergique et des balades, cet album est très diversifié, on ne s’ennuie pas une seconde et il s’écoute en boucle sans problème ! Et si ça vous dit, le voici :

Ouf, j’en ai enfin terminé avec les tops & flops du mois ! Beaucoup de choses ce mois-ci, il y a des mois comme ça … Et vous, quels sont vos tops & flops du moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :