Mes vacances à Dresden – Partie II

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler plus en détail des visites que j’ai faites à Dresden même. Je vous parlerai dans un prochain article des visites dans les environs.

 

Residenzschloss – Le château résidentiel

Ce château renferme en réalité un musée avec la très notable collection de la Voûte Verte. Cette collection est dite unique au monde, et même si je n’ai pas vu toutes les collections du monde, je veux bien le croire tellement elle est particulière. Il s’agit d’une collection d’objets d’arts de la Renaissance jusqu’au XVIIIème siècle environ, amassée par Auguste le Fort (le fameux Auguste le Fort, très puissant roi de Saxe du XVIIIème siècle que j’ai retrouvé sur toutes mes visites !). La présentation de la collection est aérée, chaque salle se concentre sur un thème, et les objets ne sont pas sous vitrines pour la plupart ce qui permet de les approcher au plus près. Au programme : œufs d’autruche et noix de coco sculptés, vaisselle, joyaux, bibelots en ivoire, etc etc …. Le château renferme également d’autres collections, entre autre la Nouvelle Voûte verte, dans la même veine que la collection de la Voûte Verte, et une collection d’armes et d’armures.

Deux exemples d’objets de la collection de la Nouvelle Voûte Verte

Sur l’un des murs extérieurs du château se trouve la Fürstenzug, une imposante frise en carreaux de faïence représentant la procession des rois et princes de Saxe s’étant succédés depuis le XIIème siècle.

 

Katolische Hofkirshe – Eglise catholique de la cour

Juste à côté du château résidentiel se trouve l’église catholique de la cour, d’ailleurs reliée par un pont au château, un immense bâtiment baroque, mais sans grand intérêt à l’intérieur.

 

Semperoper – L’opéra Semper

Ce superbe opéra complètement détruit pendant la guerre, a été reconstruit exactement à l’identique … quelques mètres plus loin que son emplacement d’origine pour aérer un peu la place sur laquelle il se trouve. J’ai fait la visite guidée avec une conférencière au top, qui nous a raconté tout un tas d’anecdotes croustillantes, comme par exemple le fait que lors de la reconstruction, le peintre qui a refait toutes les peintures intérieures mélangeait ses couleurs avec de la bière pour obtenir un mélange poisseux qui tiendrait mieux aux murs (ah bah on est pas en Allemagne pour rien !). Cette visite était vraiment géniale, autant par la beauté de l’endroit, que par la qualité de la visite guidée !

Détail d’une frise représentant les personnages principaux des opéras classiques

 

Zwinger

Le gros coup de cœur de ce voyage ! Le Zwinger est une ancienne orangerie réhabilitée en résidence royale par Auguste le Fort (encore lui !), imposant bâtiment baroque rectangulaire entourant un superbe jardin. Une galerie est aménagée sur tout le haut de l’édifice permettant de vérifier sous quel angle le jardin est le plus beau ! Difficile de dire puisque ce jardin est parfaitement symétrique autour des quatre fontaines en son centre.

Sur le bas de la photo vous pouvez apercevoir les têtes de petits orangers, réintroduits dans le Zwinger juste pour l’été (opération The return of oranges – Le retour des oranges), afin de rappeler la première fonction du bâtiment.

Les différentes ailes abritent trois musées complètement différents : la galerie des maîtres anciens, une collection de peintures classiques abritant le fameux tableau de la Vierge de Saint-Sixte de Raphaël dont le détail des deux petits anges pensifs est particulièrement connu, ainsi que le tableau de Canaletto représentant les monuments de Dresden vu de l’autre côté de l’Elbe ; une collection de porcelaines dont la plupart viennent de la manufacture de Meissen (que j’ai également visité et que vous verrez dans le prochain article) ; et pour finir une collection d’objets mathématiques et astrophysiques contenant entre autre une superbe collection de globes terrestres et célestes.

Tableau de la Vierge de Saint-Sixte par Raphaël

Tableau des Monuments de Dresde par Canaletto

Porcelaines

Globe terrestre

 

Frauenkirche – Notre Dame

Cette église très imposante et très très belle est l’une des plus grosses églises protestantes d’Allemagne. Elle a fait partie des monuments complètements détruits pendant la guerre et sa reconstruction n’a été achevée que dans les années 2000, les plans de la coupole ayant été perdus. Petite anecdote sur la revanche de l’Histoire : parmi les ingénieurs en charge de la reconstruction du dôme se trouvait le fils d’un pilote anglais qui avait participé au bombardement de la ville … Une fois l’intérieur visité, j’ai ensuite gravit la centaine de marches menant jusqu’au sommet pour avoir une vue venteuse mais splendide sur toute la ville.

 

Blaues Wunder – Le pont de la Merveille bleue

Ce pont en métal peint en bleu qui relie les deux rives de l’Elbe est baptisé ainsi car à l’époque, sa construction a été vue comme une prouesse technique. Il ne se visite pas spécialement, mais une balade à vélo sur les bords de l’Elbe m’a amené à ses pieds.

Pour avoir une meilleure vue, j’ai ensuite emprunté le « soit disant » plus vieux funiculaire du monde : vue imprenable sur les bords de l’Elbe !

 

Kunsthofpassage

Le passage des artistes est une rue de Neustadt (la ville nouvelle) reliant plusieurs petites cour dans lesquelles se trouvent des boutiques artisanales et des cafés. Les murs de chaque bâtiment sont décorés et/ou peints par des artistes différents, ce qui rend l’endroit éclectique et très original !

 

La laiterie de Pfund

Il s’agit d’une véritable crèmerie, d’un vrai magasin, qui ne se visite pas vraiment mais qui est tellement particulier avec son carrelage ultra chargé que je suis allé y faire un tour, et je n’étais d’ailleurs pas la seule touriste ! Je ne peux malheureusement pas vous montrer de photo car les photos sont interdites, probablement pour éviter que les gens qui n’achètent rien ne viennent polluer l’espace du magasin. Si vous êtes tout de même curieux de voir à quoi cela ressemble, j’ai trouvé un article de blog avec quelques aperçus du magasin par ici.

 

Grosser garten – Le Grand Jardin

Le Grand jardin est comme son nom indique un jardin, non pas grand mais immense ! Très agréable pour flanner au soleil, bouquiner sur un banc, faire son jogging … Rien à visiter ici, juste un endroit pour se reposer, ou boire un coup dans les différents biergartens.

 

Weixdorf Waldbad

Un endroit assez improbable : tout en périphérie de la ville, accessible tout au bout d’une ligne de tram, se trouve ce camping construit au milieu de la forêt autour d’un lac ! Même sans être au camping, on peut y rentrer moyennant un prix très raisonnable de 3€, pour se baigner ou faire du pédalo dans le lac et faire bronzette autour. Pour se baigner dans le lac, il ne faut être ni frileux, ni trop regardant sur la qualité de l’eau (mais si les algues c’est bon pour la peau !), en revanche pour faire bronzette, pas besoin d’être difficile ! La propriétaire nous a très gentiment prêté ses propres chaises longues car nous étions venu les mains dans les poches de nos maillots de bain, et nous avons donc passé une bonne partie de l’après-midi à bouquiner au soleil.

 

Et voilà pour les visites dans Dresde même ! Qu’en pensez-vous, ça vous a donné envie d’y faire un tour ?

Ne manquez pas également la vidéo sur ma chaîne Youtube pour avoir un meilleur aperçu :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *