Spectacles

Chicago – La comédie musicale

Chicago, la comédie musicale sulfureuse de Broadway, est de retour à Paris cet hiver, au théâtre Mogador et en version française. Ma copine Manue du blog TricoThé que vous avez vu sur mon blog à deux reprises (ici pour une démo du tricotin et ici pour le tuto des petits chaussons de bébé au tricot) m’a proposé d’y aller avec elle ce vendredi 14 décembre.

L’histoire

La comédie musicale originale est inspirée d’une pièce de théâtre des années 20, elle même inspirée de faits divers réels survenus quelques années plus tôt. L’action se passe dans le Chicago des années 20 : prohibition, cabaret, crime, adultère, jalousie, tous les ingrédients pour attiser les scandales dont les journalistes sont particulièrement friands. Roxie Hart est une femme de mécano qui ne rêve que de « jazz and liquor », de cabaret, de fête, de célébrité, elle est frivole et ne supportant pas que son amant la quitte, elle le tue. Arrêtée par la police car dénoncée par son mari, elle atterri dans la prison de femmes (qui ont toutes tué leur mari ou amant pour des raisons assez burlesques), et fait la connaissance de Billy Flinn, avocat véreux qui organise le procès de ces femmes mais gère également la célébrité qui les entoure, ainsi que Velma Kelly, la star du moment.

La version de Mogador

Dans cette comédie musicale tout est tourné en dérision, et le contexte relativement violent devient grotesque et burlesque. Les paroles des chansons sont vraiment drôles, et le jeu des acteurs ainsi que la mise en scène rajoutent une couche de bonne poilade ! L’énorme point fort de cette comédie musicale est bien évidemment la musique que j’a-dore, ça swingue ça jazz, je connaissais l’album par cœur … mais en anglais ! Même si j’ai trouvé la traduction française vraiment bien faite, j’aurais préféré voir la pièce en VO surtitrée au moins pour les chansons, peut-être pour une prochaine fois ! J’ai été surprise de voir à quelle vitesse les chansons s’enchaînent, il y a très peu de dialogues entre chaque, toute l’action est portée par les paroles. La mise en scène de cette version de Mogador est très sympa, l’orchestre se trouve sur une estrade au milieu de la scène, par laquelle arrivent les chanteurs et danseurs qui évoluent ensuite autour de l’estrade dans des costumes et un décor assez épurés.

En conclusion

J’ai passé un super moment devant ce spectacle et j’ai maintenant envie de descendre les marches du métro en claquant des doigts, sauter la dernière marche et atterrir sur un jazz hands 😆 Il existe également un film de Chicago sorti en 2002 avec Catherine Zeta-Jones, Renée Zellweger et Richard Gere, l’avez-vous vu ? Il est sur ma liste des films à voir depuis pas mal de temps, mais je n’ai pas encore pris le temps de le regarder … A noter sur ma To do 2019 !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :