Escapades

Carnet de voyage au Vietnam – Hô-Chi-Minh-Ville : mon top 5

L’ancienne Saigon, rebaptisée au moment de la réunification Hô-Chi-Minh-Ville, d’après le célèbre révolutionnaire communiste, est une immense métropole et la plus grosse ville du Vietnam. Notre ami qui y habite me disait « Saigon est une ville qui se vit plus qu’elle ne se visite ». La vie nocturne est en effet foisonnante, bars, restaurants de tous horizons, gargotes vietnamiennes, karaokés, il n’y a que l’embarras du choix ! Nous nous sommes laissé guidés par notre ami sur place qui nous a emmené dans tous ses endroits préférés, mais ce n’est pas l’objet de cet article. D’un point de vue purement touristique, la ville ne nécessite pas un très long stop mais mérite tout de même un détour. Voici mon top 5.

La pagode de l’empereur de jade

Je ne compte plus les pagodes visitées tout au long du séjour, mais celle-ci fait incontestablement partie des plus belles ! Peu visible de la rue car au fond d’une cour remplie d’arbres, elle ne paye pas tellement de mine : la pagode ayant été construite au début du XXème siècle, son architecture est assez récente et la façade relativement sobre (j’insiste sur le relativement …). À l’intérieur, c’est une explosion de couleurs, de dorures, de statues, de décoration, d’encens, de panneaux en bois. La particularité de cette pagode est la multitude de petites salles qui la composent, il y a même un étage !

La poste

Oui oui, vous avez bien lu : la poste. La poste centrale, très exactement. À quel moment se dit-on « Tiens, allons visiter la poste » ? Quand c’est Gustave Eiffel qui a construit sa structure en métal ! Une splendide charpente voûtée faisant plus penser à un hall de gare qu’à une poste, sous laquelle le portrait d’Hô-Chi-Minh surveille le brouhaha de touristes et de marchands (et éventuellement de quelques postiers). Sur le côté, deux grandes cartes des lignes télégraphiques du Vietnam et du Cambodge, et quelques vieilles cabines téléphoniques nous font voyager à une autre époque.

Le Palais de l’Unification

La prise de ce bâtiment par l’armée du Nord Vietnam marque la fin de la guerre du Vietnam et la réunification du pays, d’où son nom. Ce bâtiment représentatif de l’architecture des années 1960 était la résidence des présidents du Sud Vietnam, et abrite désormais du mobilier, chaque salle reconstituant sa fonction de l’époque : conseil des ministres, salon de réception des ambassadeurs, salle de danse, … J’ai beaucoup aimé ces restitutions et les ambiances dégagées par les différentes salles dignes de décor de cinéma : mobilier, tableaux, déco, les salles sont reconstituées jusque dans les détails.

La jonque Elisa

Et plus globalement, les quais du fleuve Saigon qui traverse la ville. Les quais sont une agréable promenade pour prendre le frais en fin de journée, quelques cafés et gargotes permettent de grignoter un morceau et / ou boire un coup en admirant la magnifique jonque-restaurant Elisa amarrée toutes voiles dehors.

PS : Je vous dis dans le daily vlog de Hô-Chi-Minh-Ville que c’est sur ce bateau que Hô-Chi-Minh a embarqué pour venir en France pour la première fois : c’est ce que l’on nous a dit sur place, mais cela ne semble pas vrai, en vérifiant sur internet je comprends que Hô-Chi-Min est arrivé en France sur un navire de guerre baptisé Latouche-Tréville.

Le bar rooftop de l’hôtel Lief

L’hôtel Lief (30/57B Nguyễn Cửu Vân, Phường 17, Bình Thạnh, Hồ Chí Minh, Vietnam) possède un bar rooftop qui, en plus d’être très sympa et de servir des bons cocktails, présente un superbe point de vue sur Hô-Chi-Minh-Ville, ses grands grattes-ciel et ses petites maisons. Nous sommes aller y siroter un cocktail en admirant le coucher de soleil, un régal pour les papilles et pour les yeux !

Le Musée des Souvenirs de Guerre

Je ne sais pas si on peut réellement compter le Musée des Souvenirs de Guerre dans les « tops » … En revanche, je le compte dans les visites à faire absolument, je vous le rajoute donc dans cet article. Ce musée traite des deux guerres : celle contre la France (la guerre d’Indochine, 1946-1954) et celle contre les Etats-Unis (la guerre du Vietnam, 1955-1975), mais est beaucoup plus axée sur la guerre contre les Etats-Unis qui semble avoir fait beaucoup plus de dégâts. Le musée abrite principalement des expositions photos, chaque salle traitant d’un thème donné. Comme vous vous en doutez, ce n’est pas une visite très joyeuse qui m’a un peu secouée. Je vous laisse regarder la vidéo du daily vlog pour le détail des thèmes des expos photo.

Bien évidemment, il y a d’autres points d’intérêts et d’autres visites à faire à Hô-Chi-Minh-Ville ! Pour en savoir un peu plus je vous laisse regarder mes daily vlogs ci-dessous :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :